Dernières expositions

Exposition 2017 :

Anvers aux Abbesses  dans le cadre des Ateliers portes ouvertes

17, 18 et 19 novembre 2017

Atelier Anne De Seynes , 13 rue André Antoine 75018 Paris  (Métro Pigalle)

Traces de vies, vintage des années 80 , Rock et fêtes à Paris et Londres, fond d’atelier

 

 


Exposition 2016

Alisa Gallery présente « Nightclubbing »

9 février 2016 – 21 février 2016, exposition collective  au Point Éphémère Paris Xème

Vernissage mardi 9 Février 2016 à partir de 18h30
Performance sonore à 19h30 puis 20h30

Les photos proposées lors de cette exposition ont des valeurs communes : elles montrent des corps en mouvement, des jeunes gens avides de s’amuser, conscients de leur insolente beauté (la plupart des protagonistes se sont par exemple « mis sur leur 31 » afin qu’on les remarque, arborant leurs meilleurs look, coupe de cheveux et attitude). Ces lieux finalement restreints que sont les clubs sont imprégnés d’une envie de liberté si puissante qu’elle en devient palpable, d’une fureur de vivre que ces adolescents et jeunes adultes veulent nous montrer, à la fois insouciants et conscients de la fugacité de la jeunesse, fureur de vivre. De ces photos se dégage une sorte d’esthétique de la spontanéité. Rechercher le beau dans l’ordinaire. Faire sens avec ce qui se passe maintenant. Tous les photographes capturent cette énergie et ces instants universels et les rendent, par leurs clichés, intemporels.
Ces photos témoignent de signes, codes et expressions qui nous renseignent sur notre époque et notre société. Passionnant support pour capter une énergie, les corps qui dansent, s’oublient, se saturent, les photos sont à la fois des reportages, des “portraits d’une génération » et ce qu’on pourrait appeler des “symphonies élégiaques” sur le corps adolescent, corps en apprentissage, libre et pulsionnel. Il s’agit de capter le moment présent, l’instant d’une soirée, dans un but documentaire ou d’archive.
Les différents photographes de cette exposition tendent à montrer une partie du milieu qu’ils fréquentent, de leur communauté. C’est une sorte de témoignage générationnel. Ce qu’il s’y passe, d’un point de vue culturel, est souvent passionnant.

Photographes : Jean-Luc Buro, Holly Falconer (UK), Victoria Lentaigne (UK), Chill Okubo, Marie Rouge, Thomas Smith, Hannibal Volkoff

Point Ephémère  Paris 75010